GUÉRET Gaston, Émile

Par Jacques Girault

Né le 22 novembre 1891 à Montigny-l’Allier (Aisne), mort le 30 août 1962 à Château-Thierry (Aisne) ; professeur ; militant socialiste SFIO ; adjoint au maire de Château-Thierry.

Son père Guéret Gaston, Léon, né le 22 janvier 1865 à Pinon (Aisne), fils de manouvriers, décédé le 18 avril 1958 à Château-Thierry, instituteur puis directeur d’école, marié à une institutrice, franc-maçon, était dignitaire de la loge Jean de La Fontaine à Château-Thierry en 1939. Gaston Guéret, son fils, obtint le brevet supérieur en 1910 et le baccalauréat (sciences, langues, mathématiques) en 1911. Il obtint une licence de sciences à la faculté des sciences de Paris en 1919 (certificats de botanique en 1915, de mathématiques générales en 1916, de chimie générale en 1917, de physique générale en 1917). Il avait été réformé en 1912 pour claudication.

Pendant ses études, Gaston Guéret fut successivement répétiteur aux collèges de Soissons (Aisne) en 1912, de Château-Thierry en 1913. Délégué pour l’enseignement des mathématiques dans ce collège en 1918, il le fut pour l’enseignement de la physique en 1919. Il fut nommé professeur dans cet établissement deux ans plus tard. Il y resta jusqu’en 1949, date à laquelle il fut nommé au Centre national d’enseignement par correspondance jusqu’à sa retraite en 1952.

Il se maria en août 1917 à Essômes-sur-Marne (Aisne). Le couple eut un enfant.

Gaston Guéret fut démissionnaire d’office pour appartenance à la Franc-maçonnerie (Journal officiel du 4 octobre 1942). Il protesta indiquant qu’apprenti, il avait démissionné de la loge en décembre 1935. Une enquête lui donna raison. Aussi eut-il la possibilité de toucher une pension de retraite. Il put reprendre sa fonction enseignante en mars 1943 au collège.

Militant socialiste SFIO, il fut élu conseiller municipal en 1931 lors d’une élection partielle. Non élu en 1935, il fut nommé conseiller municipal en 1941 avant d’être révoqué de ce mandat en novembre 1941.

À la Libération, toujours socialiste SFIO, Gaston Guéret retrouva le conseil municipal et devint adjoint au maire. Le Parti socialiste SFIO le fit figurer sur sa liste de candidats en cinquième position à la première élection à l’Assemblée nationale constituante.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article87840, notice GUÉRET Gaston, Émile par Jacques Girault, version mise en ligne le 1er mai 2010, dernière modification le 8 juillet 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Nat.F17/ 25505. — Presse. — Note de Tony Legendre.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément