GUÉRIN Élise, Henriette, Adeline

Par Jacques Girault

Née le 12 décembre 1908 à Pierrefeu-du-Var (Var), morte le 22 décembre 2013 à Pierrefeu-du-Var ; institutrice ; militante syndicaliste du SNI et mutualiste dans le Var.

Petite-fille du maire de Pierrefeu Henri Guérin de 1878 à 1910, président du Conseil d’arrondissement, fondateur d’une société de secours mutuels pour les femmes, Élise Guérin, fille d’un tailleur qui mourut au front en 1917 alors que sa mère était décédée en 1913, reçut les sacrements catholiques et, pupille de la Nation, fut élevée par son oncle, instituteur, dans la tradition laïque et les valeurs de gauche. Après des études à l’école primaire supérieure de Draguignan (Var), elle entra à l’École normale d’institutrices en 1926. Elle y acquit un diplôme de gymnastique et un diplôme d’aide-infirmière.

Élise Guérin exerça comme institutrice à Fox-Amphoux (1929-1930), au Luc (1930-1933), à La Valette (1934-1939), puis à Toulon (Quatre chemins des Routes, 1939-1942, puis école du cours Lafayette). Pendant la guerre, elle joua un rôle dans l’organisation de la défense passive lors des bombardements. Pendant la guerre et dans l’immédiat après-guerre, elle s’occupa notamment de la cantine municipale réservée aux enseignants (dit « restaurant des instituteurs »), activité délicate en raison des restrictions. Détachée en 1947 comme surveillante d’externat, poste rétribué par la mairie, institutrice de 6e (sciences) au collège moderne et technique de jeunes filles Tessé, intégrée dans l’enseignement technique en 1953, elle y resta jusqu’à sa retraite en 1967.

Élise Guérin, syndiquée dès son entrée dans la profession, monitrice puis membre des équipes de direction des colonies de vacances de la ville de Toulon, milita surtout dans la mutualité et fut membre du conseil d’administration de la société de secours mutuels des instituteurs du Var. Elle devint à la fin des années 1940 administratrice de la section départementale de la Mutuelle générale de l’Éducation nationale et le demeura jusqu’en 1985. Elle présida le club des retraités de la MGEN jusqu’en 1985. Elle fut candidate, le 13 décembre 1962, sur la liste "d’action mutualiste et d’amélioration de la Sécurité sociale" pour l’élection du conseil d’administration de la caisse primaire de Sécurité sociale du Var.
Dans le Syndicat national des instituteurs, Élise Guérin se prononçait toujours pour la majorité nationale. Elle resta au Syndicat des enseignants (Fédération de l’Éducation nationale) en 1992. Par la suite, elle vécut dans la maison de retraite André Blanc à Pierrefeu.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article87842, notice GUÉRIN Élise, Henriette, Adeline par Jacques Girault, version mise en ligne le 1er mai 2010, dernière modification le 7 janvier 2022.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Dép. Var, 1477 W 65. — Presse syndicale. — Renseignements fournis par l’intéressée. — Sources orales.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément