GUICHARD Suzanne, [née EYNARD Suzanne, Maria]

Par Jean-Claude Lahaxe

Née le 28 septembre 1922 à Marseille (Bouches-du-Rhône), morte le 2 septembre 2016 à Marseille (XIIe arr.) ; institutrice ; militante communiste, militante syndicaliste (SNI) ; membre de l’Union des femmes françaises (UFF) et du mouvement de la paix.

Fille de Léon Eynard et de Simone Soubeyrand, Suzanne Eynard entra à l’École normale d’institutrices d’Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) en 1939. En juillet 1942 à Marseille, elle épousa Yvon Guichard, normalien comme elle. Elle devint institutrice la même année dans le quartier de l’Estaque à Marseille où elle passa pratiquement l’intégralité de sa carrière professionnelle qu’elle termina en 1980 au poste de directrice de l’école La Castellane à la limite des quartiers de Saint Antoine et de Saint André.

Adhérente au Syndicat national des instituteurs dès la Libération, Suzanne Guichard en devint la responsable pour le 16e arrondissement de Marseille. Elle adhéra au Parti communiste français dès la fin de la guerre, militant au sein de la cellule de l’Estaque-Plage. En 1948, elle suivit les cours de l’école fédérale organisée à Roquevaire. Durant les années 1950, elle fut chargée de diverses responsabilités politiques locales. Elle devint membre du bureau fédéral de l’UFF et milita au sein du Mouvement de la paix. Devenue mère de quatre enfants, ses activités militantes se ralentirent.

Suzanne Guichard participa en 1995 à la rédaction de la brochure intitulée 1938-1945 : Les communistes face à la tourmente dans les Bouches-du-Rhône. Elle était toujours membre du PCF en 2010.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article87848, notice GUICHARD Suzanne, [née EYNARD Suzanne, Maria] par Jean-Claude Lahaxe, version mise en ligne le 2 mai 2010, dernière modification le 18 novembre 2021.

Par Jean-Claude Lahaxe

SOURCES : Archives départementales des Bouches-du-Rhône, dossier 148 W 290, note de police du 20 décembre 1950. — La Marseillaise, 2 février, 12 juillet 1950, 6 avril 1953, 12 juillet 1954. — Témoignage les 20 mai et 24 juillet 1998, puis du 15 juin 2001.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément