GUILLAUMIN Bernard

Par Jacques Girault

Né le 28 mars 1933 à Villiers-Saint-Orien (Eure-et-Loir) ; professeur d’éducation physique ; militant syndicaliste du SNEP ; militant communiste dans les Yvelines.

Fils d’un cultivateur d’opinions conservatrices, Bernard Guillaumin, bachelier, devint instituteur, puis, titulaire du certificat d’aptitude à l’enseignement de l’éducation physique, il enseignait cette discipline au lycée de garçons de Rambouillet où il habitait.

Il effectua son service militaire à Blois (Loir-et-Cher) puis en Algérie (janvier 1958-avril 1959). Il épousa Christiane Piérache, maîtresse-auxiliaire d’anglais, militante communiste, fille d’une inspectrice des PTT. Le couple avait un enfant au milieu des années 1960.

Bernard Guillaumin militait depuis 1955 dans le Syndicat national de l’éducation physique (SNEP). À la fin des années 1960, il était membre du bureau de la section départementale.

En 1956, il adhéra à un mouvement de la Nouvelle Gauche, le quitta puis adhéra au Parti communiste français en 1960. Il devint secrétaire de la section communiste de Rambouillet en décembre 1964 et participa au stage organisé par le PCF pour les enseignants communistes d’éducation physique et sportive (12-18 septembre 1965). Il entra au comité de la fédération communiste des Yvelines en 1966 et s’en retira en 1974 pour se consacrer à l’animation de sa section et de l’amicale de locataires.

Bernard Guillaumin fut le suppléant du candidat du PCF aux élections législatives de 1967 dans la 17e circonscription (Chevreuse, Limours, Rambouillet). Il fut candidat au Conseil général dans le canton de Rambouillet en 1967 (1 661 voix, troisième position) et en 1970, dans le canton de Saint-Arnoult-en-Yvelines en 1973.

Retraité, il adhérait toujours au SNEP.

Guillaumin, par la suite, milita contre l’évolution impulsée par Robert Hue* pour une mutation du PCF. Il rejoignit les militants qui se groupèrent autour de Georges Hage et formèrent en janvier 2004 le Pôle de renaissance communiste en France dont il était le trésorier en 2009. Les photographies qu’il prenait dans des réunions étaient utilisées dans le matériel de propagande de ces mouvements. Membre du conseil d’administration de la Société des amis de Louis Aragon et Elsa Triolet, il réalisa une exposition photographique sur le Moulin de Saint-Arnoult-en-Yvelines où ils vécurent.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article87863, notice GUILLAUMIN Bernard par Jacques Girault, version mise en ligne le 2 mai 2010, dernière modification le 14 juillet 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Archives du comité national du PCF. — Renseignements fournis par l’intéressé.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément