THOMAS Georges, Delphin, Jean

Par Jean Gaumont, Jacques Gans

Né le 1er septembre 1881 ou 1883 à Vouneuil-sur-Vienne (Vienne), mort le 8 mai 1957 à Paris ; ouvrier tailleur de pierre ; socialiste ; syndicaliste ; coopérateur ; conseiller municipal de Paris.

Après des études primaires, Georges Thomas devint apprenti, puis ouvrier tailleur de pierre et, très jeune, vint travailler à Paris. Il participa à la fondation de la société coopérative « La Montmartroise », dissidente de la « Prolétarienne » du XVIIIe arr. Après l’arbitrage du congrès de Calais, en 1912, ces deux sociétés durent fusionner. C’est à cette époque que Georges Thomas collabora à la Revue syndicaliste et coopérative d’Albert Thomas, puis à la Revue socialiste. En 1919, employé à la Fédération nationale des coopératives, il fut envoyé à Metz (Moselle) pour y créer l’Union des coopérateurs (UDC), qui fusionna en 1922 avec l’UDC de Lorraine. Revenu à Paris, au siège de la Fédération nationale, il devint, en 1923, délégué permanent à la propagande.

Georges Thomas entra au conseil municipal de Paris à l’issue des élections du 19 juin 1927 qui eurent lieu après le décès de Jean-Baptiste Varenne*. Il assura le secrétariat de l’assemblée municipale pour l’année 1928-1929. Réélu en mai 1929 conseiller municipal du quartier des Grandes-Carrières (XVIIIe arr.), il ne se présenta pas au scrutin de mai 1935. Il brigua en vain un siège de sénateur le 10 avril 1938 au nom de l’Union socialiste et républicaine (USR).

Georges Thomas abandonna le mouvement coopératif en 1928, lors de son élection dans le XVIIIe arr. au conseil municipal, et n’y rentra pas à l’expiration de son mandat. En 1934, il quitta la SFIO pour adhérer à l’USR de Renaudel, Marcel Déat, Paul-Boncour, Ramadier, etc. Il était employé à la surveillance des travaux de la Ville de Paris.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article87936, notice THOMAS Georges, Delphin, Jean par Jean Gaumont, Jacques Gans, version mise en ligne le 28 juillet 2010, dernière modification le 30 janvier 2013.

Par Jean Gaumont, Jacques Gans

SOURCES : Arch. Dép. Paris (Seine), D 3 M2 31, DM3 ; vers. 10451/76/1. — Le Coopérateur de France, 25 mai 1957. — Nos Édiles, op. cit. — Renseignements fournis par la FNCC.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément