AGARANDE Henri, Pulchérie, Emile.

Par Serge Mam Lam Fouck

Né le 13 septembre 1920 à Fort-de-France (Martinique), mort le 6 août 1983 à Cayenne (Guyane) ; instituteur ; militant syndicaliste du SNI ; militant du Parti socialiste guyanais, conseiller général, sénateur.

Fils d’une blanchisseuse, Henri Agarande, titulaire du brevet supérieur, instituteur à Malmanoury (village du littoral de la Guyane française), puis à Cayenne, chef-lieu du département, devint surveillant général au lycée Félix Eboué, puis directeur du collège d’enseignement technique de Marchoux, sous-directeur du collège République et directeur du collège d’enseignement secondaire de la Madeleine, devenu collège Paul Kapel.

Henri Agarande se maria en décembre 1945 à Cayenne.

Il militait au Syndicat national des instituteurs et fut, à partir de 1960, le secrétaire de la section départementale du SNI.

Henri Agarande adhéra au Parti socialiste guyanais dès sa création en 1956, et milita aux côtés de Justin Catayée, fondateur du PSG et député de la Guyane de 1958 à 1962. Il fut élu conseiller général en 1964. Il devint sénateur de la Guyane, le 10 juin 1978, à la suite du décès de Léopold Héder. Inscrit dans le groupe socialiste, il fut membre de la commission des affaires culturelles. Son mandat se termina le 1er octobre 1980.

Son nom fut donné au CES de Kourou.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article87956, notice AGARANDE Henri, Pulchérie, Emile. par Serge Mam Lam Fouck, version mise en ligne le 9 mai 2010, dernière modification le 22 octobre 2020.

Par Serge Mam Lam Fouck

SOURCES : Presse syndicale. – Divers sites Internet dont celui du Sénat. – Notes de Jacques Girault.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément