STEHLIN Guillaume, Paul, Louis

Par Léon Strauss

Né le 6 novembre 1872 à Héming (Lorraine annexée) ; chef de gare ; président de l’Association des chefs de gare du réseau d’Alsace et de Lorraine.

Né d’un père badois et d’une mère d’origine française, Guillaume Stehlin était considéré en 1926 comme « germanophile ». Il parlait couramment le français, mais affectait de ne s’exprimer qu’en allemand. Chef de gare à Colmar (Haut-Rhin) lors de la grève d’avril 1920, il accepta que les grévistes envahissent son bureau et se saisissent de son téléphone sans opposer la moindre résistance.
Il fut muté le 1er août 1922 de Colmar à Sarreguemines (Moselle). Le 7 mars 1926, il fut élu président de l’Association des chefs de gare du réseau d’Alsace et de Lorraine en battant le président sortant, Pfeiffer. Il adressa, sans être mandaté par son Association, au ministre des Travaux publics une lettre mettant en cause le directeur du réseau, Henri Bauer. Le 17 octobre 1926, il fut exclu de son Association.
Il était marié avec Eugénie Vidal, née le 18 juillet 1875 à Laquenexy (Lorraine annexée),

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article8797, notice STEHLIN Guillaume, Paul, Louis par Léon Strauss, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 26 janvier 2012.

Par Léon Strauss

SOURCE : Arch. Dép. Bas-Rhin, 98 AL 723.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément