HUBERT Étienne, Dominique, Ernest, Jean

Par Jacques Girault

Né le 10 janvier 1930 à Reims (Marne), mort le 17 août 2016 à Clamart (Hauts-de-Seine) ; ingénieur ; militant syndicaliste de la FEN.

Fils d’un ingénieur diplômé de l’Institut national agronomique de Paris, Etienne Hubert entra à l’École supérieure d’électricité où il fut délégué de promotion. Il effectua son service militaire en 1955-1957 dans les transmissions comme caporal-chef en Allemagne, puis à Montmédy et à Beauvais.

Ingénieur au laboratoire de l’accélérateur linéaire d’Orsay, il fut, de mai 1965 à mai 1966, le secrétaire du Syndicat des personnels contractuels de l’Education nationale affilié à la Fédération de l’Education nationale. Il quitta ce secteur en février 1967. Il habitait Fontenay-aux-Roses (Hauts-de-Seine).

Etienne Hubert se maria en juillet 1958 à Reims avec une secrétaire qui cessa de travailler par la suite. Le couple eut trois enfants.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article88016, notice HUBERT Étienne, Dominique, Ernest, Jean par Jacques Girault, version mise en ligne le 14 mai 2010, dernière modification le 4 juillet 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. mun. Fontenay-aux-Roses (David Descatoire). — L’Enseignement public. — Renseignements fournis par l’intéressé.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément