STIÉVENARD Clovis

Né le 15 août 1887 à Lacquignol (Nord), mort le 16 mars 1964 à Somain (Nord) ; cheminot ; syndicaliste CGTU puis CGT du Nord.

Fils d’un douanier, Clovis Stiévenard, chef de train à Somain, était en 1925-1926 trésorier de l’Union des syndicats de cheminots CGTU du Réseau Nord (voir Charles Danglot). Il assista en septembre 1927 au congrès national de la CGTU (Bordeaux).

Au cours des années 1933 et 1935 au moins, il assumait la fonction de secrétaire général du syndicat CGTU des cheminots de Somain.

Il figura en février 1934 sur la liste des candidats présentés par la CGTU lors de l’élection des membres du Conseil supérieur des chemins de fer.

Après la réunification syndicale, il devint membre du conseil fédéral tout en assumant aussi la fonction de secrétaire général du syndicat CGT des cheminots de Somain.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article8806, notice STIÉVENARD Clovis, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 12 septembre 2020.

SOURCES : Arch. Nat. F7/13672, 13681. — La Tribune des cheminots, organe de la Fédération nationale [CGTU] des travailleurs des chemins de fer, 15 août 1933, 1er février, 1er mars 1934, 1er février 1935. — La Tribune des cheminots, organe de la Fédération nationale [CGT] des travailleurs des chemins de fer, 27 septembre 1937. (Institut d’histoire sociale de la Fédération CGT des cheminots) — C.r. du congrès fédéral de 1938. — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément