HERMENTIER René, Pierre, Georges

Par Jacques Girault

Né le 8 juin 1928 à Sète (Hérault) ; instituteur ; militant syndicaliste du SNI ; militant communiste en Lozère.

Fils d’un employé de chemin de fer, originaire de Lozère, René Hermentier, titulaire du baccalauréat « mathématiques élémentaires », devint instituteur en 1949 et au début des années 1950, tout en habitant Marvejols, enseignait à l’école du hameau de Espère à Saint-Léger-de-Peyre après avoir effectué son service militaire comme soldat de deuxième classe. Il fut nommé au cours complémentaire de Marvejols en 1954.

Membre du Syndicat national des instituteurs depuis 1949, il étaitaussi le collecteur cantonal de la FEN-CGT.

Hermentier, membre de la Jeunesse communiste depuis 1944, adhéra au Parti communiste français en 1946 à Marvejols. Secrétaire adjoint de sa cellule, il était le correspondant local de l’Humanité et de La Marseillaise du Languedoc. Depuis le début des années 1950, il était membre du comité de la fédération communiste. Il ne fut pas représenté au comité fédéral lors de la conférence fédérale de 1956. Selon le rapport transmis à la section de montée des cadres, il était "en désaccord complet avec les invalidations des députés poujadistes, avec le vote des pouvoirs spéciaux (12 mars), avec l’exclusion de Pierre Hervé et sur les critiques apportées envers Staline au XXe congrès ».

Il se maria en décembre 1970 à Paris (XVe arr.).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article88097, notice HERMENTIER René, Pierre, Georges par Jacques Girault, version mise en ligne le 18 mai 2010, dernière modification le 6 juillet 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Archives du comité national du PCF.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément