GREDAT Lucien

Par Claude Pennetier

Né le 12 juillet 1892 à Issoudun (Indre) mort le 7 décembre 1970 à Saint-Maurice (Val-de-Marne) ; employé à la STCRP ; élu communiste de Saint-Maurice (Seine, Val-de-Marne).

Fils d’un chiffonnier, Lucien Gredat se maria à Charost (Indre) le 10 mai 1919.
Ancien combattant de la Première Guerre mondiale, il fut nommé conseiller municipal communiste de Saint-Maurice le 7 novembre 1944. Il ne fut pas réélu en 1945 .
Il retrouva son siège le 17 novembre 1953 suite à la démission de Georges Sichée. Il cessa ses fonctions peu après, le 3 décembre 1953, en raison d’obligations professionnelles. Il fut à nouveau candidat en 1959 sur la liste communiste.

Il eut un fils Maurice, André Gredat, né le 7 avril 1924 à Saint-Maurice (Seine), membre du réseau Vélites-Thermophyles, fusillé par les Allemands le 10 juin 1944 à La Ferté-Saint-Aubin (Loiret).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article88126, notice GREDAT Lucien par Claude Pennetier, version mise en ligne le 3 octobre 2010, dernière modification le 26 novembre 2016.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Dép. Val-de-Marne, 1 MI 2426.— Arch. Mun. Saint-Maurice, listes électorales et listes nominatives de recensement.— Etat civil.— Note de Jean-Pierre Besse

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément