HOYEZ Jean, Maurice, Gaston

Par Jacques Girault

Né le 29 juillet 1936 à Nonancourt (Eure) ; instituteur ; militant syndicaliste du SNI ; militant communiste dans le Cher.

Fils d’un domestique, devenu employé municipal, et d’une ouvrière d’usine, Jean Hoyez reçut les premiers sacrements catholiques. Élève du collège Rotrou à Dreux (Eure-et-Loir), il entra à l’École normale d’instituteurs de Bourges (Cher) en 1954. Instituteur à Saint-Florent, puis à Ignol, à la fin des années 1960, il fut nommé à Vierzon où il prit sa retraite en 1991.

Il se maria civilement en janvier 1960 à Marseille-les-Aubigny (Cher) avec une institutrice, fille d’un cimentier et d’une institutrice. Le couple eut un garçon.

Il effectua son service militaire (septembre 1962-décembre 1963) dans le Train à Montlhéry (Essonne) et le termina à Paris avec le grade de brigadier-chef.

Membre du Syndicat national des instituteurs depuis 1958, Jean Hoyez fut, en 1958-1959, le responsable de la quatrième année de l’école normale au conseil syndical de la section départementale du SNI. Il fut responsable de la sous-section de Vierzon de 1982 à 1991.

Il milita dans l’association de parents d’élèves de Nérondes qu’il avait créée (1964-1968) et fut, au milieu des années 1960, membre du conseil d’administration du conseil départemental des parents d’élèves. Il devint un des secrétaires de l’APE de Vierzon (1969-1978).

Jean Hoyez adhéra aux Jeunesses communistes en 1956 et fut le responsable du cercle de la JC à l’école normale. Il adhéra au Parti communiste français en octobre 1959. Secrétaire de la cellule communiste de Nérondes (1964-1968), il participa au stage central organisé par la direction du PCF pour les instituteurs communistes (septembre 1964). Il entra au comité de la fédération communiste du Cher en 1965. Membre du bureau de la section communiste de Vierzon (1968-2002), il demanda en 1972 à ne plus être membre du comité fédéral. Il fut un des animateurs du comité des enseignants communistes de Vierzon.

Il fut le candidat communiste au conseil général dans le canton de Nérondes en 1967.

Membre du conseil d’administration de la société coopérative immobilière Berry-Sologne jusqu’en 1992, responsable du comité de paix de Vierzon de 1991 à 2005, Jean Hoyez participait au bureau des retraités CGT multipro.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article88154, notice HOYEZ Jean, Maurice, Gaston par Jacques Girault, version mise en ligne le 24 mai 2010, dernière modification le 4 juillet 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Archives du comité national du PCF. — Renseignements fournis par l’intéressé.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément