HUBERT Maurice, Louis

Par Jacques Girault

Né le 13 juillet 1899 à Neuillé-le-Lierre (Indre-et-Loire), mort le 7 janvier 1952 à Tours (Indre-et-Loire) ; instituteur ; militant syndicaliste ; militant mutualiste en Indre-et-Loire.

Fils d’un instituteur qui mourut en 1907 et d’une institutrice, Maurice Hubert entra à l’École normale d’instituteurs de Tours. Il se maria en septembre 1922 à Saint-Symphorien (Indre-et-Loire) avec une institutrice. Le couple eut une fille.

Hubert exerça comme instituteur en Indre-et-Loire, dont Sorigny (Indre-et-Loire) en 1924 et Beaujardin-Raspail avec son épouse. Par la suite, en 1931, nommé instituteur à l’école Ferdinand Buisson à Tours. Il habitait un logement de fonction, attenant à l’école de filles Liberté, 135 avenue de Grammont.

Hubert fut secrétaire de la section départementale du Syndicat national des Instituteurs en 1938-1939. Il la représenta au congrès national du Syndicat à Nantes en 1938. Il montrait en général son accord avec les positions majoritaires dans le SNI, y compris au moment des accords de Munich, minoritaire dans la section lors de l’assemblée générale du 22 octobre 1938. Le 16 mars 1939, dans le débat sur l’attitude à avoir par rapport à la Fédération des fonctionnaires qui avait pris, entre autres, des distances par rapport à l’approbation des accords de Munich, à la différence de la direction du SNI qui préconisait de voter contre le rapport moral, il présenta une motion invitant à s’abstenir, sans qu’il y eut désapprobation de la direction du SNI, position minoritaire dans la section départementale.

Hubert, mobilisé en août 1939, fait prisonnier, s’évada de captivité en Allemagne en 1942.

Hubert, qui présidait l’association des instituteurs de Tours, toujours membre du SNI dont il avait contribué à sa renaissance à la Libération, fut mis à la disposition comme directeur de la section départementale de la Mutuelle générale de l’Éducation nationale en octobre 1950. Il le resta jusqu’à son décès. Il s’occupait aussi de la Caisse chirurgicale mutualiste de Touraine.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article88157, notice HUBERT Maurice, Louis par Jacques Girault, version mise en ligne le 29 mai 2010, dernière modification le 24 mai 2010.

Par Jacques Girault

SOURCES : Presse syndicale. — Renseignements fournis par la famille de l’intéressé, par Monsieur Jacques, André Lainé et Julien Veyret.

ICONOGRAPHIE : Photo de Maurice Hubert.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément