JACQUET Paul

Par André Lainé

Né le 11 août 1916 à Baugy (Cher), mort le 7 janvier 2010 à Bourges (Cher) ; instituteur ; militant mutualiste dans le Cher.

Troisième enfant d’un facteur des postes, Paul Jacquet fit sa scolarité primaire à l’école publique de Trouy, y obtint le certificat d’études primaires en 1928, puis commença le cycle secondaire en 1928 à l’école primaire supérieure de Bourges et entra en 1932 l’École normale d’instituteurs de Bourges. Il y obtint le brevet supérieur en 1936 et le brevet de capacité pédagogique.

Jacquet, appelé pour son service militaire à la fin de 1936, fut admis au peloton des Élèves officiers de réserve du Train à Tours (Indre-et-Loire). Aspirant en 1938, puis sous-lieutenant et capitaine de réserve, il fut instructeur à l’École de cavalerie de Saumur en 1939.

Jacquet se maria le 26 novembre 1938 à Bourges avec Léonilde Vanoni ; ils eurent une fille.

Jacquet fut nommé instituteur à Mery-les-Bois en septembre 1940, assurant la fonction de secrétaire de mairie, ce qui lui permit d’aider au camouflage et au ravitaillement de nombreux réfractaires cachés dans plusieurs domaines des environs. En 1944 il fut nommé instituteur à Nançay, puis en 1945, nommé directeur d’école à Menetou-Salon. En 1962 il fut mis à la disposition de la section du Cher de la Mutuelle générale de l’Education nationale et nommé directeur de la section départementale en 1963. Ayant pris sa retraite d’instituteur en 1975, il fut élu président de la section en 1975, fonction qu’il assuma jusqu’en 1992. Représentant la MGEN au conseil d’administration de l’Union départementale de la Mutualité du Cher, il la présida pendant quinze années jusqu’en 1992.

Jacquet milita aussi comme délégué départemental de l’Éducation nationale et présida l’association des DDEN durant les dernières années de son mandat.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article88201, notice JACQUET Paul par André Lainé, version mise en ligne le 6 juin 2010, dernière modification le 23 octobre 2020.

Par André Lainé

SOURCES : Renseignements et documents transmis par sa fille, Marie-Claude Szypillo.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément