JACQUIN Martine, Michèle, Berthe.

Par Jacques Girault

Née le 24 décembre 1945 à Rioz (Haute-Saône) ; professeur ; militante syndicaliste du SNEP-CGT ; militante communiste dans le Doubs.

Fille d’un inspecteur des PTT, militant socialiste SFIO, Martine Jacquin, étudiante à Besançon, adhéra en 1964 à l’Union des étudiants communistes et était la secrétaire d’un cercle de Besançon. Elle participa à une école centrale réservée aux étudiants organisée à Paris par le Parti communiste français en 1965, auquel elle venait d’adhérer. Parallèlement, titulaire de la propédeutique (lettres), elle travaillait comme maîtresse auxiliaire dans un collège d’enseignement technique de la ville. Elle militait à l’Union nationale des étudiants de France puis depuis 1966au Syndicat national de l’enseignement technique professionnel (CGT) dont elle devint membre du bureau de la section régionale en 1969.

Secrétaire d’une cellule du PCF à Montbéliard, Martine Jacquin entra au comité de la fédération communiste en 1966 puis au secrétariat fédéral comme responsable des finances (1968-1969). Redevenue seulement membre du comité fédéral lors de la conférence fédérale suivante, elle le quitta en 1974 « pour faire place à la montée des jeunes ouvriers », selon le jugement porté par la section de montée des cadres du PCF. Elle militait aussi dans le Mouvement de la paix.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article88202, notice JACQUIN Martine, Michèle, Berthe. par Jacques Girault, version mise en ligne le 1er juin 2010, dernière modification le 1er juillet 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Archives du comité national du PCF.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément