SUDRES Paul

Par Louis Botella

Mort en 1960 ; cheminot (employé principal puis sous-chef de bureau) ; syndicaliste CGT puis FO de la région parisienne, membre de la commission de contrôle de la Fédération FO des cheminots.

Employé principal à Villeneuve-Saint-Georges (Seine, Val-de-Marne) puis sous-chef de bureau à l’arrondissement Matériel et Traction de Paris-Sud-Est, militant de la CGT, Paul Sudres fut délégué du personnel dans son établissement. Il figura parmi les premiers signataires de l’appel lancé, début juillet 1947, par le Comité d’action syndicaliste en faveur de la création d’une nouvelle organisation syndicale. Lors du congrès fédéral de 1950, il devint membre de la commission de contrôle de la Fédération FO des cheminots. Ce mandat fut renouvelé lors de chaque congrès et pour la dernière fois en mai 1958 à Nice. À ce titre, il siégea, au cours de la même période, au conseil d’administratoion de l’Union Sud-Est. Il fut également le responsable des cadres au sein du secteur de Paris-Est.

Au plan interprofessionnel, il milita activement au sein de l’Union départementale de la région parisienne au sein de laquelle il fut, en 1950, membre de sa commission exécutive. Il mourut en 1960.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article8827, notice SUDRES Paul par Louis Botella, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 14 février 2009.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Fédération CGT des cheminots. — Arch. Fédération FO des cheminots. — Le Rail syndicaliste, 1950-1960. — Force ouvrière, mai 1950. — Le Cheminot du Sud-Est, mars 1955. — Notes de Marie-Louise Goergen. — Louis Botella, FO chez les cheminots..., op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément