SUE Antoine, Jean, Baptiste

Par Jean-Pierre Besse

Né le 17 février 1902 à Anor (Nord), mort en déportation le 8 novembre 1942 à Auschwitz (Pologne) ; cheminot ; militant communiste de l’Aisne.

Fils d’Antoine Sue, 27 ans, verrier à Anor, et d’Antoinette Baudin, 20 ans, couturière, Antoine Sue se maria avec Marthe Charlotte Jeanne Desmasures le 25 octobre 1921 à Hirson (Aisne), puis, devenu veuf, avec Simonne Jeanne Marchandise le 30 août 1930, toujours à Hirson.
Ajusteur à la Compagnie des chemins de fer du Nord, militant communiste, il fut en 1927-1928 secrétaire de l’Union locale CGTU d’Hirson (Aisne), succédant à Pierre Avon.

Avant la guerre, il était responsable de la section communiste d’Hirson et membre du comité fédéral. Il participa dès janvier 1941 à la reconstitution clandestin du PC.

Il fut arrêté le 5 septembre 1941 par ordre de la Feldkommandantur de Laon. Des brochures et une correspondance suspecte furent retrouvées à son domicile, ainsi que d’un matériel pouvant être employé à la conception de circulaires et tracts ronéotypés. Interné à Comiègne, il fut déporté dans le convoi du 6 juillet 1942 (I. 42) dit des 45 000, composé essentiellement de communistes avérés ou non. À leur arrivée, le 8 juillet 1942, les déportés furent enregistrés entre les numéros 45157 et 46325 et deviennent ainsi pour les autres détenus des « 45 000 » ou des « 46 000 ». Ce convoi fut le premier à partir de Compiègne. Il s’agit d’un convoi de représailles formé, à l’origine, par l’administration militaire allemande afin de dissuader les dirigeants et les résistants communistes de poursuivre la guérilla urbaine, commencée en août 1941, sous la forme d’attentats contre des officiers et des troupes de l’armée d’occupation.
Il eut le matricule 46 261. Il mourut le 8 novembre 1942 à Auschwitz (Pologne).

Son nom figure sur le monument commémoratif en hommage aux victimes de la SNCF de Buire (cité) et sur les plaques apposées dans la gare d’Hirson, ainsi que sur le monument aux morts de la ville.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article8828, notice SUE Antoine, Jean, Baptiste par Jean-Pierre Besse, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 2 décembre 2016.

Par Jean-Pierre Besse

ICONOGRAPHIE. Mémorial GenWeb

SOURCES : Arch. Nat. F7/13120. — RGASPI 495 270 3706. dossier du Komintern à son nom, pas encore consulté. Notes Frédéric Stévenot — Alain Nice, La guerre des partisans, histoire des Francs-Tireurs et Partisans Français, Histoire de la Résistance ouvrière et populaire du département de l’Aisne, chez l’auteur, 2011. — État civil d’Anor (3 E 7214). — Site Internet : Fondation pour la mémoire de la Déportation. Généalogie Aisne. Mémorial GenWeb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément