NEROUCHEFF Michel. Pseudonyme à Moscou : LEGRAND S.

Par José Gotovitch

Membre du Parti communiste français puis du Parti communiste belge ; collaborateur de l’IC à Moscou.

D’origine russe, mécanicien, membre du Parti communiste français depuis 1925 , du Parti communiste de Belgique depuis 1930, vraisemblablement après une expulsion de France, Michel Nerouchef, doté d’une femme et de deux enfants, vivait dans l’illégalité. C’est pourquoi en 1934, le PCB appuie sa demande d’être accepté en URSS. Demande agréée, puisqu’à partir de 1935, on retrouve des notes biographiques de militants belges dressées de la main de S. Legrand dans les dossiers du Komintern. Il a donc fait partie de l’appareil central de l’IC. Mais son propre dossier au RGASPI est muet sur son identité précise et son sort ultérieur.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article88375, notice NEROUCHEFF Michel. Pseudonyme à Moscou : LEGRAND S. par José Gotovitch, version mise en ligne le 5 juillet 2010, dernière modification le 31 août 2012.

Par José Gotovitch

SOURCE : RGASPI, 495 193 409.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément