LALOU Gilbert

Par Julien Cahon

Né le 7 août 1923 à Amiens (Somme), mort le 6 février 1981 à Salouel (Somme) ; boulanger ; militant communiste dans la Somme ; résistant, responsable des FUJP à Amiens.

Né de père inconnu et d’Irène Lalou, giletière, demeurant à Amiens, 31 boulevard Pont Noyelle, frère d’André Lalou*, Gilbert Lalou se maria le 27 novembre 1956 à Amiens, avec Paulette Thinaut.

Il était Guillaume dans la clandestinité. D’après un rapport de la 21e brigade de Saint-Quentin, daté du 24 avril 1944, Gilbert Lalou, garçon boulanger, avait été arrêté en mars 1944, incarcéré à Amiens, et inculpé d’activité communiste. Il avait la responsabilité locale des FUJP, qui groupaient à Amiens quatre sections : les JC, les Sportifs libres, les Étudiantes et étudiants résistants et les Ouvriers résistants (dirigés par Louis Carly alias Loulou). Gilbert Lalou avait été recruté par Noël Baheu, responsable régional FUJP, alias Bruno, frère d’Emile Baheu*. Le rapport identifiait Noël Baheu et son second, Jean-Marc Laurent*, ainsi que Louis Carly, Gilbert Lalou, Georges Faisy, Jacques Lequet et Serge Lenglet comme les reconstructeurs de la FUJP.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article88468, notice LALOU Gilbert par Julien Cahon, version mise en ligne le 22 juillet 2010, dernière modification le 28 août 2010.

Par Julien Cahon

SOURCES : Gérald Maisse, Occupation et Résistance dans la Somme 1940-1944, Éditeur Paillard, Abbeville, 2005. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément