GUYOMARD Rémi, Eugène, Louis, Marie

Par Alain Prigent

Né le 4 octobre 1925 à Plélauff (Côtes-du-Nord, Côtes-d’Armor), mort le 4 octobre 2017 à Dinan (Côte- d’Armor) ; instituteur ; militant de l’UJRF et du PCF ; conseiller municipal d’Yvignac (Côtes-d’Armor) (1971-1983, 1989-1995).

Fils d’un forgeron, orphelin de père très jeune, sa mère l’éleva avec ses grands-parents. Après avoir fréquenté le cours complémentaire de Rostrenen, il fut élève-maître de la promotion 1943-1947. Il fit partie de cette génération d’instituteurs marqués par les évènements survenus au Lycée de Saint-Brieuc en 1943. Le 12 novembre 1943, un des groupes de résistance de la Fédération unie des jeunes patriotiques formés de jeunes lycéens de Saint-Brieuc abattit un soldat allemand dans la ville voisine de Plérin. Le 12 décembre 1943, le lycée fut l’objet d’une nouvelle rafle. Les trois lycéens qui avaient abattu le soldat allemand furent condamnés à mort et fusillé au mont Valérien le 21 février 1944. Les trois promotions d’élèves-maîtres furent envoyées à Beaufort-en-Vallée (Maine-et-Loire) avec interdiction de revenir en Bretagne. Mais après le débarquement du 6 juin, la plupart d’entre eux revinrent à pied en Bretagne : ce fut le cas de Rémy Guyomard qui revint dans la région de Rostrenen avec 6 autres camarades dont Yves Clorennec* et Lucien Le Guiet* après un périple de près de 300 kilomètres à pied.

À la Libération, il adhéra à l’UJRF. Il commença sa carrière à L’Hermitage-Lorge (1947-1951). En poste à Erquy, secrétaire de la section locale du PCF, il fut inquiété par les autorités pour un article signé dans l’hebdomadaire de la fédération du PCF, L’Aube Nouvelle. Il fut déplacé à Yvignac où il fit l’essentiel de sa carrière en 1980. Il se maria le 6 avril 1955 à Yvignac. Bretonnant, il s’adapta au pays gallo. Il fut à l’origine de la création d’un cercle de jeunesses communistes qui regroupa une quinzaine de jeunes agriculteurs en 1957 dans cette commune.

Membre du comité de section de la section du PCF de Languédias, il en fut aussi le trésorier. Cette section, dont le secrétaire était René Gicquel, avait en charge une partie du bassin granitier de Dinan. Il fut très impliqué dans la vie associative assumant la responsabilité de secrétaire du club de football local, l’US Yvignac. Il siégea pendant trois mandats au conseil municipal.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article88508, notice GUYOMARD Rémi, Eugène, Louis, Marie par Alain Prigent, version mise en ligne le 23 juillet 2010, dernière modification le 9 juillet 2021.

Par Alain Prigent

SOURCES : Arch. Dép. Côtes-d’Armor 46W8 (note des RG du 30 janvier 1957). — Ouvrage collectif, De la nuit à l’Aurore, des lycéens dans la guerre, Association A. Le Braz, 1995. — Alain Prigent, « Les carriers du bassin de Dinan au xxe siècle. Luttes fondatrices, réseaux syndicaux et politiques, représentations ». Colloque de Bobital, décembre 2009, publication à paraître en 2010. — Entretien en décembre 2009. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément