WULLSCHLEGER Max

Par Brigitte Studer

Né le 15 mai 1910 à Zurzach (canton d’Argovie) ; élève de l’UCMO.

Mécanicien, tourneur, Max Wullscheler suivit les cours de l’Université communiste des minorités de l’Occident (UCMO, KUNMZ) en 1930-1931.

Il œuvra ensuite à la direction des Jeunesses communistes de Schaffhouse et à la reconstruction de la section communiste après la scission de Walther Bringolf. Secrétaire des Jeunesses communistes (1932-1936), membre du secrétariat (responsable pour la presse communiste), enseignant à la Masch, dès août 1933, il fut rédacteur adjoint au Basler Vorwärts à Bâle (jusqu’en décembre 1938, rédacteur de la Freiheit qui succéda au Basler Vorwärts), et membre du bureau politique, direction des Éditions du parti Freie Schweiz/Libre Suisse. Il fut exclu du PCS à cause d’un article contre la guerre russo-finlandaise publié le 7 décembre 1939.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article88579, notice WULLSCHLEGER Max par Brigitte Studer, version mise en ligne le 1er août 2010, dernière modification le 25 août 2010.

Par Brigitte Studer

SOURCE : RGASPI.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément