GRÉLAUD Marcel, Eugène

Par Daniel Grason

Né le 18 novembre 1903, à Saint-Pierre-de-Fursac (Creuse), mort le 29 janvier 1951 à Clichy-la-Garenne (Seine, Hauts-de-Seine) ; militant communiste de Clichy ; combattant volontaire en Espagne républicaine.

Fils de Marguerite Marie Grélaud, âgée de dix-sept ans, cultivatrice, elle déclara « le reconnaître pour son fils légitime ». La déclaration fut effectuée en présence de Jules Paturaud, quarante-huit ans, cultivateur et Émile Blondet, trente-deux ans, cultivateur. Marcel Grélaud fut élevé par sa mère sa mère dans un cadre familial modeste et suivit l’école élémentaire.
Il épousa le 16 avril 1927 à onze heures dix minutes en mairie de Clichy-la-Garenne (Seine, Hauts-de-Seine) Charlotte Louise André, ménagère, vingt-et-un ans, fille d’un chaudronnier et de Marie Justine Brunet, femme de service. Le couple eut deux enfants.
Marcel Grélaud adhéra au Parti communiste après son arrivée à Clichy (Seine, Hauts-de-Seine), fut membre de la cellule 738, membre du bureau de la cellule, et du comité de rayon. Il déclara dans sa biographie du 8 juillet 1938, lire l’Humanité, les Cahiers du Bolchevisme, Correspondance internationale et Regards, et être responsable de la diffusion de la littérature. Maçon plâtrier, il adhéra à la CGTU, puis à la CGT, pendant les grèves du Front populaire de 1936, il fut délégué de chantier et trésorier. Il rejoignit lors de sa création le Comité de Clichy de soutien à l’Espagne républicaine, avec Maurice Poignard, Alexandre Antonini et Henri Mary.
Volontaire en Espagne républicaine Marcel Grélaud arriva en Espagne le 25 novembre 1936, ses seules connaissances militaires avaient été acquises lors de ses dix-huit mois de service militaire effectués à partir de 1923, dans l’artillerie, en Allemagne. Affecté à la 35e division d’artillerie dont le commissaire politique était Paul Richard, il fut brigadier, puis sergent responsable du courrier dans le groupe d’artillerie Anna Pauker. Il participa aux combats de Teruel (décembre 1936 à janvier 1937), Jarama (de février à juin 1937), de Caspe (du 9 au 23 mars 1937). Il bénéficia d’une permission en septembre 1937 pour aller voir sa femme hospitalisée. À son retour, il fut engagé dans la bataille de l’Ebre qui débuta fin juillet 1938.
Le Comité d’aide à l’Espagne républicaine de Clichy présidé par Joseph Le Garlantézec, conseiller municipal socialiste organisa une réception pour le retour des brigadistes, en présence des sections communistes et socialistes, de l’Union des syndicats, du Comité mondial des femmes, en présence de Maurice Naile, conseiller général communiste.
Les Brigadistes Ernest Lemoigne, Georges Haulard, Ernest Mathier, Riébé, Couégnias, Marcel Véto, et Roeland étaient là. Marcel Grélaud prit la parole, il rendit hommage, - en présence de sa mère - à Maurice Maldent mort le 2 août en Espagne. Il déclara : « Nous qui avons lutté dans les tranchées de la liberté, face aux troupes d’invasion étrangère, nous savons que notre sacrifice aurait été inutile si le peuple d’Espagne n’avait pas su faire l’unité.
Nous n’avons fait que changer de front, mais ici comme en Espagne, nous jurons de consacrer tous nos instants à la lutte antifasciste, jusqu’à la victoire définitive du peuple espagnol et du nôtre contre tous ses ennemis ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article88611, notice GRÉLAUD Marcel, Eugène par Daniel Grason, version mise en ligne le 7 septembre 2020, dernière modification le 11 septembre 2020.

Par Daniel Grason

SOURCES : Arch. RGASPI 545.6.1041. BDIC mfm 880/1 ; RGASPI 545.6.1043 BDIC mfm 880/2 bis ; RGASPI 545.6.1215. BDIC mfm 880/17 ; RGASPI 545.2.114. BDIC mfm 880/47. — Arch. Mun. Gennevilliers. — La Voix populaire du 18 novembre 1938. — État civil acte de naissance numérisé AD Creuse, Saint-Pierre-de-Fursac année 1903 acte n° 39. – Acte de mariage numérisé AD des Hauts-de-Seine, année 1927 1E_NUM_CLI_M1927 acte n° 106.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément