HEDER Léopold, Léon

Par Claude Pennetier

Né le 16 août 1918 à Cayenne (Guyane), mort le 9 juin 1978 à Cambo-les-Bains (Pyrénées-Atlantiques) ; instituteur puis directeur économe des hôpitaux ; député socialiste apparenté de Guyane (juin 1962-1967)  ; sénateur de 1971-1978  ; maire de Cayenne de 1965 à 1978  ; dirigeant du Front démocratique guyanais et du Parti socialiste guyanais.

Leopold Heder
Leopold Heder
Député

Titulaire du baccalauréat à dix-huit ans, Léopold Heder obtint son baccalauréat, puis devint instituteur en 1938 tout en suivant des études de droit (en capacité en Droit) en Martinique. Marié en avril 1941 avec Nicette Barthélémy, privé de son poste d’enseignant par le gouvernement de Vichy, il gagna sa vie comme pointeur sur les quais pour le compte de la Compagnie générale transatlantique puis dans une usine de Rhum et enfin à l’aérodrome de Rochambeau lorsqu’il fut occupé par les Américains.

Appelé à la direction du service des affaire économique de la Guyane en 1943, comme chef de section, il devint attaché de préfecture détaché au secrétariat général en 1945-1950. Mais soucieux d’avoir un poste fixe, il passa avec succès les concours des économes des hôpitaux et devint directeur de l’hôpital de Cayenne en 1961.

Attiré par l’action politique, militant du Front démocratique guyanais et du Parti socialiste guyanais, il devint suppléant du député socialiste (Parti progressiste guyanais) Justin Catayée en 1956 et 1958. En l’absence de celui-ci, il fut confronté aux graves événements du 14 juin 1962. L’ensemble des organisations de gauche et des syndicats, regroupés dans le Front démocratique guyanais, avait appelé à une manifestation de protestation contre l’établissement de la Légion étrangère en Guyane et pour l’autonomie de gestion. Le préfet, René Erignac prit un arrêté d’interdiction. Un rassemblement eut cependant lieu devant le siège du Parti socialiste guyanais fortement réprimé par les forces de l’ordre ; Helder et Marius Miron du Cartel des fonctionnaires furent arrêtés. De surcroît, Justin Catayée de retour d’urgence mourut le 22 juin dans un accident d’avion.

Léopold Heder le remplaça comme député le 25 juin 1962 puis fut élu en novembre 1962. Il joua d’ailleurs un rôle actif à l’assemblée comme apparenté au groupe socialiste, concentrant ses activités intenses vers la défense des intérêts guyanais. Cependant, il fut battu aux élections de 1967 et eut une traversée du désert jusqu’à son élection au Sénat en 1971, comme, leader du Parti socialiste guyanais. Il n’était cependant pas sans activité politique puisque, élu conseiller municipal de Cayenne en 1963, il était devenu maire en 1965 et le resta jusqu’à sa mort en 1978. Il fut encore conseiller général de Montsinery (1964-1977) et était président du conseil général en 1970. Il fut encore conseiller régional de la Guyane.

Il mourut des suites d’une longue maladie en juin 1978.
Il s’était marié à Cayenne le 3 avril 1941 avec Nicette Barthelemi.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article88728, notice HEDER Léopold, Léon par Claude Pennetier, version mise en ligne le 15 août 2010, dernière modification le 7 juillet 2021.

Par Claude Pennetier

Leopold Heder
Leopold Heder
Député
Sénateur

SOURCES : Arch. Ass. nationale. — Sites internet. — Arch. Nat. CAC, 19830172, art. 68. — Bulletin socialiste, 28 septembre 1971. – Éloge funèbre d’Alain Poher, 30 juin 1978. — Notes de Gilles Morin.— Etat civil.

Version imprimable Signaler un complément