JACQUES Camille

Par Frédéric Stévenot

Né le 4 juin 1920 ; maçon ; militant syndicaliste et communiste de Soissons (Aisne).

Camille Jacques adhéra au Parti communiste en 1938. Ouvrier maçon, secrétaire de la section de Soissons, chargé de l’organisation, il entra au comité fédéral de l’Aisne le 1er juillet 1962 ; il a alors quarante-deux ans. Il figura immédiatement à la commission fédérale de contrôle financier. En 1964, il fut membre du conseil d’administration de l’Union locale CGT.
Le 13 juin 1965, il cessa ses responsabilités au sein de la commission, mais resta membre du comité au moins jusqu’en 1968. Il milita également dans le syndicat du bâtiment de Soissons, dont il était secrétaire en 1968.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article88748, notice JACQUES Camille par Frédéric Stévenot, version mise en ligne le 17 août 2010, dernière modification le 17 août 2010.

Par Frédéric Stévenot

SOURCES : Arch. comité national du PCF.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément