VIDALI Vittorio. Pseudonymes : Enea SORMENTI, Jorge ou Carlos CONTRERAS.

Né le 27 septembre 1900 à Muggia (Trieste) , mort à Trieste en 1983 ; membre de la direction internationale du SRI ; délégué du SRI au Mexique, instructeur du SRI en Belgique, en Espagne ; agent de l’OMS ; membre du secrétariat du PC de Trieste, député.

Diplômé de l’école de commerce puis de l’académie des sciences sociales de Trieste, membre du parti socialiste autrichien, il prit la nationalité italienne.Après un passage au PCI, et une condamnation en 1921, il fuit aux Etats-Unis où il devint secrétaire de la section italienne du PC USA. En 1927, il gagna le Mexique où il devint membre du Comité Central du Parti communiste. Il y fut délégué du SRI jusqu’en mars 1930 et gagna ensuite Moscou. En 1928, il avait été délégué mexicain aux VI e congrès de l’IC ainsi qu’au congrès de l’ICJ. Devenu membre du Comité central du SRI , il oeuvra comme instructeur en Belgique de novembre 1930 à février 1931 sous le pseudonyme de Contreras. Il revint à Bruxelles pour préparer et suivre le congrès du SRI en juillet 1934. Il oeuvra ensuite activement en Espagne à partir de 1936, comme délégué du SRI puis agent de l’OMS.En 1939, il regagna le Mexique. En 1947, il revint Trieste , appartint au comité central du PCI et devint député. Depuis le Mexique, il était devenu le compagnon de Tina Modotti. Pierre Broué donne 1990 comme date de son décès.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article88759, notice VIDALI Vittorio. Pseudonymes : Enea SORMENTI, Jorge ou Carlos CONTRERAS. , version mise en ligne le 20 août 2010, dernière modification le 20 août 2010.

SOURCES : RGASPI : 495 221 3776, 495 187 2690, 539 2 671. - Pierre Broué, Histoire de l’Internationale communiste (1919-1943), Paris, 1997. - Michael Buckmiller, Klaus Meschkat (éd.), Biographisches Handbuch zur Geschichte der Komintern. Ein deutsch-russisches Forschungsprojekt, Berlin 2007 (CD-ROM inclus.)

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément