ÉMERY Germaine, née SECRETAN

Par Peter Huber

Née le 14 septembre 1894 à Morrens (Canton de Vaud) ; infirmière de profession ; traductrice dans l’appareil du Komintern

Fille de curé, Germaine Emery fit le lycée en Suisse et partit en Angleterre (1914) pour devenir infirmière à Coventry. Membre du Socialist Labour Party en 1920 elle participa à Birmingham au mouvement des chômeurs et fut expulsée vers la Suisse (1922) – son mari, le journaliste communiste William Emery se réfugia à Moscou où elle le rejoignit en 1923. Elle travailla comme dactylo et traductrice dans l’appareil du CEIC jusqu’en 1927, moment où elle fut transférée à l’Institut agraire international (MAI) où ses traces se perdirent.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article88774, notice ÉMERY Germaine, née SECRETAN par Peter Huber, version mise en ligne le 22 août 2010, dernière modification le 16 novembre 2017.

Par Peter Huber

SOURCE : RGASPI.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément