GRIS Marcel, Yvon

Par Julien Cahon

Instituteur, militant socialiste SFIO dans la Somme ; maire de Mézières-en-Santerre.

Instituteur, Marcel Gris militait syndicalement et politiquement après la Première Guerre mondiale. Marié à une institutrice, il eut au moins un fils, Pierre, né en 1920 à Corbie, où il fut récompensé en 1922 come responsable de le société de secours mutuels scolaire.
Membre de la SFIO, Marcel Gris fut candidat aux élections cantonales de 1951 dans le canton de Moreuil. Il recueillit 836 voix au premier tour, devancé par le communiste Maurice Leméré (1458 suffrages) et, de 8 voix, par Charles Damay (MRP). Il se retira au second tour. Il était alors instituteur honoraire et maire de Mézières-en-Santerre, village de de 400 habitants.

Ancien combattant de la Première Guerre mondiale (320e RI), Marcel Gris avait été blessé, cité et décoré de la médaille militaire, de la croix de guerre et, promu lieutenant de réserve, était chevalier de la Légion d’honneur depuis 1936

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article88781, notice GRIS Marcel, Yvon par Julien Cahon, version mise en ligne le 21 août 2010, dernière modification le 2 octobre 2022.

Par Julien Cahon

SOURCES : Arch. Dép. Somme, 23W66. — JO, 12 août 1922, 14 juillet 1936. — Le Courrier picard, 1951.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément