GUILLAUME René, Henri

Par Daniel Grason, Jean-Pierre Ravery

Né le 4 septembre 1905 à Saint-Denis (Seine, Seine-Saint-Denis), fusillé le 11 avril 1944 au Mont-Valérien, commune de Suresnes (Seine, Hauts-de-Seine) ; comptable ; militant communiste ; résistant FTPF.

Photo anthropométrique de la Préfecture de police.
Photo anthropométrique de la Préfecture de police.
Fourni par Pascal Convert (DR Arch. PPo.)

René Guillaume habitait 8 impasse Lormet à Pierrefitte (Seine, Seine-Saint-Denis). Il avait adhéré au PCF avant-guerre. Il était comptable au centre de ravitaillement de la rue de Flandre dans le XIXe arrondissement de Paris. Il participa en août 1943 à la destruction de fourrage destiné aux Allemands dans la région de Mantes (Seine-et-Oise, Yvelines). En septembre il était dans l’équipe qui lança une grenade contre un café à Paris.
Il quitta son emploi le 12 octobre 1943 après avoir accepté de devenir FTP permanent. Il succédait à Gaston Charle, et devint responsable aux effectifs de la région 75. Il fut arrêté par des policiers de la BS1 des Renseignements généraux parisiens le 18 octobre suivant en sa compagnie en gare d’Esbly (Seine-et-Marne), lieu d’un rendez-vous qu’ils avaient avec Georges Citerne et auquel il devait être présenté. René Guillaume était porteur d’une somme de trois mille francs, reliquat des versements effectués aux FTP.
Interrogé dans les locaux des Brigades spéciales, livré aux Allemands, il fut incarcéré à Fresnes. Il comparut le 30 mars 1944 devant le tribunal du Gross Paris qui siégeait rue Boissy-d’Anglas (VIIIe arr.), et fut condamné à mort pour activité de franc-tireur. Il fut passé par les armes le 11 avril 1944 au Mont-Valérien.
Il était marié et père d’un jeune enfant.
D’abord inhumé au cimetière parisien d’Ivry-sur-Seine, il fut réinhumé le 16 septembre 1944 dans le carré des fusillés du cimetière de Pierrefitte-sur-Seine.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article88803, notice GUILLAUME René, Henri par Daniel Grason, Jean-Pierre Ravery, version mise en ligne le 22 août 2010, dernière modification le 1er juin 2022.

Par Daniel Grason, Jean-Pierre Ravery

Photo anthropométrique de la Préfecture de police.
Photo anthropométrique de la Préfecture de police.
Fourni par Pascal Convert (DR Arch. PPo.)

SOURCES : Arch. de la CCCP. – Arch. PPo. BS2/25 (Notes Jean-Pierre Ravery). – Arch. PPo., BA 2117, PCF carton 8, activité communiste pendant l’Occupation, PCF carton 15, rapports hebdomadaires sur l’activité communiste pendant l’Occupation. – DAVCC, Caen, Boîte 5, B VIII dossier 5 (Notes Thomas Pouty). – Site Internet Mémoire des Hommes. – État civil, Saint-Denis.

ICONOGRAPHIE : Préfecture de police ; www.memorialgenweb.org

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable