BOITARD Philippe, François, Victor

Par Julien Cahon, Philippe Pauchet

Né le 12 mars 1896 à Ault (Somme), mort le 2 novembre 1976 à Chaulnes (Somme) ; employé SNCF ; militant communiste dans la Somme ; secrétaire de section.

Fils d’un serrurier, Philippe Boitard était employé SNCF à Chaulnes. Syndiqué à la CGT, il tait aussi membre du Parti communiste. En 1940 il adhéra au FN. il sabota du matériel ferroviaire et détourna des wagons de leur destination initiale.
Arrêté le 27 novembre 1941 pour ses activités au sein du Parti communiste clandestin, il fut relâché au bout de quatre heures.
Par prudence, il cessa ses contacts avec le FN et rejoignit le réseau Goélette en novembre 1943. Philippe Boitard participa à la libération de Chaulnes et, avec son groupe, fit vingt prisonniers lors du "nettoyage" du secteur.

Après la Libération il reprit ses activités à la SNCF. Il fut le secrétaire de la section PCF de Chaulnes dans les années cinquante.
Candidat aux élections cantonales en 1951 et en 1958, dans le canton de Chaulnes, il fut battu par le sénateur radical-socialiste Gilbert-Jules. Il avait obtenu 15,7% des suffrages exprimés en 1951 (437 puis 430 voix) , et 18% en 1958 (546 voix).

Il s’était marié en février 1921 au Tréport avec Marie-Françoise Paucher. Le couple eut cinq enfants.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article88846, notice BOITARD Philippe, François, Victor par Julien Cahon, Philippe Pauchet, version mise en ligne le 29 septembre 2010, dernière modification le 13 janvier 2022.

Par Julien Cahon, Philippe Pauchet

SOURCES : Arch. Dép. Somme, 1471W16, 23W, 23W6, 79W86/30. — Le travailleur de la Somme, 1945-1970. — Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément