COLSON Étienne

Par Julien Cahon

Né le 12 juillet 1903 à Eppeville (Somme) ; forgeron ; militant communiste dans la Somme ; résistant ; secrétaire de cellule ; conseiller municipal d’Eppeville.

Forgeron, domicilié à Eppeville, Étienne Colson, fut élu conseiller municipal dans cette commune en 1945. Ancien résistant, il était alors membre de la section communiste d’Ham et secrétaire de la cellule PCF d’Eppeville. Un rapport des RG mentionnait à son égard : « aucun passé politique avant 1940 ».

Étienne Colson fut candidat aux élections cantonales à deux reprises, dans le canton d’Ham. En 1945, il recueillit 1245 voix au premier tour (sur 5292 votants) et se retira au second tour, qui vit l’élection du candidat SFIO Gaston Lejeune, sans opposition. En 1958, il totalisa 1075 voix (sur 5894 exprimés) au premier tour, et se retirait au second tour, qui vit la défaite du socialiste sortant face au candidat de droite Émile Luciani (UNR).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article88905, notice COLSON Étienne par Julien Cahon, version mise en ligne le 30 août 2010, dernière modification le 30 août 2010.

Par Julien Cahon

SOURCES : Arch. Dép. Somme, 1471W16, 23W60. — Le travailleur de la Somme, 1945-1970.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément