HÉMERY Louis

Par Christian Bougeard

Né le 15 mai 1911 à Leuhan (Finistère) : artisan cordonnier ; maire de Leuhan (1945-1977) ; conseiller général PCF de Châteauneuf-du-Faou (Finistère) de 1964 à 1976.

Titulaire du certificat d’études primaires à treize ans, Louis Hémery devint artisan cordonnier chez son père dont il prit la suite à Leuhan dans le centre du Finistère. Marié en 1934 avec Maria Derrien, ils eurent un enfant. Avant la guerre, il connut une certaine notoriété comme coureur cycliste dans des compétitions régionales. En mai 1945, Louis Hémery devint maire communiste de Leuhan, une petite commune au sud des Montagnes Noires, dans un canton qui avait élu Yves Blanchard*, un conseiller général communiste, de 1945 à 1949. Homme « pondéré et affable » selon les Renseignements généraux, il resta à la tête de sa commune pendant 32 ans, sans jamais appartenir aux organes de direction de la fédération communiste du Finistère.

En novembre 1962, mars 1967 et juin 1968, Louis Hémery représenta le PCF aux élections législatives dans la 6e circonscription, celle de Châteaulin, prenant le relais de Roger Thomas*. Avec cinq candidats au 1er tour en 1962, il obtint 12,5 % des voix se désistant au second pour le socialiste SFIO Hervé Mao*. Dans cette circonscription détenue par la droite, Suzanne Ploux, UNR, l’emporta dans une quadrangulaire au second tour. En 1967, avec 18,5 %, Louis Héméry devança le socialiste FGDS Hervé Mao mais fut nettement battu dans son duel avec Mme Ploux (61,1 %) au 2e tour. En juin 1968, candidat unique de la gauche, Louis Hémery arriva en 3e position derrière Mme Ploux et le centriste PDM Lejeune, au 1er comme au 2e tour (23 % des votants), perdant 1 500 voix sur le premier tour. En mars 1973, Louis Hémery ne se représenta pas aux élections législatives, laissant ce soin au jeune militant de Carhaix Jean-Pierre Jeudy.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article88932, notice HÉMERY Louis par Christian Bougeard, version mise en ligne le 26 août 2010, dernière modification le 26 août 2010.

Par Christian Bougeard

SOURCES : Ouest-France et Le Monde, 1968, 1973. — Stéphane Prat, Les élections législatives dans le Finistère (1958-1967), maîtrise d’histoire, Université de Bretagne occidentale, Brest, 2002.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément