JAULHAC Lucien, André, René

Par Vincent Flauraud

Né le 10 mars 1932 à Aurillac (Cantal) ; instituteur puis directeur de CEG ; conseiller municipal communiste de Laroquebrou (Cantal) ; candidat aux élections cantonales dans le Cantal.

Lucien Jaulhac naquit dans une famille de six enfants. Son père coupeur de profession, était un grand blessé de la guerre 1914-1918. Son oncle Jean fut l’une des figures marquantes du Parti communiste cantalien après la Libération et dans les années 1950.
Lucien Jaulhac adhéra au Parti communiste français à seize ans, en 1948.
Après sa sortie de l’École normale d’instituteurs d’Aurillac (Cantal), il occupa divers postes d’instituteur dans le Cantal, puis fut nommé à Laroquebrou (Cantal) en 1961 comme directeur du CEG. Militant au Syndicat national des instituteurs, l’été, il était en outre directeur de colonies de vacances.

Communiste, Lucien Jaulhac devint bien vite le secrétaire de la section de Laroquebrou, et fut candidat aux élections cantonales dans ce canton (où jusque là se présentait Louis Verniol) en 1969, pour le scrutin partiel visant à remplacer le Dr Pinchinat : il était le seul candidat face à celui de la droite, Paul Robert, maire de Cros-de-Ronesque, qui l’emporta. Il fut de nouveau candidat, sans succès, en 1970 et 1976 (23,4 % des voix). En 1975, il était membre du comité fédéral du parti communiste cantalien.

Conseiller municipal de Laroquebrou de 1965 à 1977, il y impulsa l’installation d’une village de vacances de « Loisirs PTT », avec bungalows et terrain de camping, qui ouvrit en 1969, ainsi que la construction d’un nouveau CEG. En 1969, Lucien Jaulhac était par ailleurs membre du bureau départemental des donneurs de sang du Cantal.

Il s’était marié à Aurillac en juin 1956 avec Marinette Lacaze.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article88938, notice JAULHAC Lucien, André, René par Vincent Flauraud, version mise en ligne le 28 août 2010, dernière modification le 29 juin 2021.

Par Vincent Flauraud

SOURCES : Le Cantal ouvrier et paysan, 27 mars 1965, 8 février 1969, 8 février 1970, 28 février 1970, 1er novembre 1975, 28 février 1976.— Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément