GUILHEM Antoine, Marius

Par Jacques Girault

Né le 6 janvier 1900 à Castelnaudary (Aude), mort le 1er août 1986 à Toulouse (Haute-Garonne) ; instituteur dans l’Aude ; militant syndicaliste du SNI et mutualiste.

Fils d’un cultivateur métayer, Antoine Guilhem, instituteur puis directeur d’école à Castelnaudary, fut élu au conseil syndical de la section départementale du Syndicat national pour l’année 1934-1935 mais ne fut pas réélu par la suite. Il était le délégué à la Mutuelle assurances automobiles des instituteurs de France dans le département de l’Aude qu’il avait contribuée à fonder. Lors de l’assemblée générale de la section départementale du Syndicat national des instituteurs, consacrée au syndicalisme devant la guerre, en juillet 1938, il protesta, dans son intervention, contre le réarmement.

Il se maria en octobre 1922 à Lacassaigne (Aude), avec une institutrice, fille d’un cultivateur propriétaire. Le couple eut un garçon.

Antoine Guilhem, après la guerre, fut pendant de nombreuses années le délégué départemental de la MAAIF, devenue MAIF. Membre du conseil d’administration de la Mutuelle de 1948 à 1974, il en fut élu, le 28 décembre 1956, vice-président et le demeura jusqu’en 1974. Il présidait la commission de la production qui devint commission des contrats. Elle proposa en 1957 la création d’une assurance couvrant la responsabilité civile et une assurance multirisque des biens. Habitant toujours Castelnaudary, il assura la présidence de l’antenne de l’Association pour la prévention de la MAIF.

Guilhem était membre du Parti socialiste SFIO puis du Parti socialiste.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article89174, notice GUILHEM Antoine, Marius par Jacques Girault, version mise en ligne le 18 septembre 2010, dernière modification le 14 juillet 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Presse syndicale. — MAIF-Informations, décembre 1986. — Michel Chaumet, MAIF. L’histoire d’un défi, Paris, Le Cherche Midi, 1998.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément