IBARROLA Jésus

Par Jacques Girault

Né en 1930 ; maître-assistant à Grenoble (Isère) ; militant communiste.

Jésus Ibarrola, fils d’émigrés républicains espagnols, était chargé de recherches dans le Centre de recherches d’histoire économique, sociale et institutionnelle de la Faculté de droit et des sciences économiques de Grenoble, spécialisé dans les analyses des structures sociales. Il termina sa carrière comme maître-assistant à l’Université Pierre Mendès-France. Dans ce cadre, il publia des ouvrages sur la société grenobloise au milieu du XIXe siècle.

Ibarrola participait aux travaux du Centre d’études et de recherches marxistes. Il codirigea avec Maurice Bouvier-Ajam et Nicolas Pasquarelli un Dictionnaire économique et social parue aux Editions sociales en 1975, qui connut une refonte sous sa direction et celle de Pasquarelli en 1981 sous le titre Nouveau dictionnaire économique et social.

Militant du Parti communiste français, Ibarrola était le secrétaire d’une cellule universitaire. En octobre 1968, à la suite de divergences fortes avec la décision du PCF de désapprouver l’intervention soviétique en Tchécoslovaquie, il démissionna du PCF et s’en expliqua par une longue lettre adressée au comité central du PCF.

Par la suite, Ibarrola continua à publier, cette fois à compte d’auteur, des fascicules ronéotypés sur divers sujets d’histoire, congrès de Tours, histoire économique et sociale de la France au XXe siècle, et un document de réflexion théorique et méthodologique, « Ordre et conceptualisation dans la General theory : matériaux pour une étude structurelle » publiée en 1976.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article89180, notice IBARROLA Jésus par Jacques Girault, version mise en ligne le 19 septembre 2010, dernière modification le 19 septembre 2010.

Par Jacques Girault

ŒUVRE : Les incidences des deux conflits mondiaux sur l’évolution démographique française, Paris, Dalloz, 1964. — Structure sociale et fortune mobilière et immobilière à Grenoble en 1847, Paris-La Haye, Mouton, sd [1965]. — Structure sociale et fortune dans la campagne proche de Grenoble en 1847, Paris-La Haye, Mouton, 1966. — Structures d’une population active de type traditionnel, Grenoble en 1848, Paris-La Haye, Mouton, 1968. — Recherches sur la société grenobloise vers le milieu du XIXe siècle à partir des tables de successions et des absences, Paris-La Haye, Mouton, sd [1971].

SOURCES : Archives du comité national du PCF.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément