GILLETTE Claude

Mort en décembre 1948 ; ingénieur ; résistant ; secrétaire du GNC ; administrateur de Gaz de France.

Directeur de l’usine à gaz de Livry-Gargan (Seine, Seine-Saint-Denis), ingénieur à la division gazière, Claude Gillette s’engagea durant la Seconde Guerre mondiale dans les rangs des FTP puis fut lieutenant dans l’armée Leclerc. À la Libération, il travailla à Fusion-Gaz.

Lors du Ier congrès du Groupement national des cadres (GNC, créé à l’initiative de la Fédération CGT de l’Éclairage) tenu les 13-15 décembre 1945, Claude Gillette fut élu secrétaire général non permanent, poste auquel il fut remplacé en mars 1948 par René Le Guen*. De juin 1946 à novembre 1947, il avait également été administrateur de Gaz de France.

Claude Gillette mourut en décembre 1948 dans un accident de voiture, alors qu’il était en service.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article89214, notice GILLETTE Claude, version mise en ligne le 21 septembre 2010, dernière modification le 13 août 2013.

SOURCE : Arch. FNE-CGT (compte rendu des travaux du Ier congrès).

Version imprimable Signaler un complément