HERTZOG Marcelle, Marguerite, Sylvie

Né le 17 octobre 1911 à Paimpol (Côtes-du-Nord), morte le 20 avril 1998 à Croissy-sur-Seine (Yvelines) ; médecin ; députée communiste de la Seine de 1946 à 1951 ; fille de Marcel Cachin.

Marcelle Cachin milita aux Jeunesses communistes de 1929 à 1931 puis adhéra au Parti communiste. Après avoir fréquenté les lycées Jules Ferry et Racine à Paris, elle fut étudiante en médecine. Elle se maria à la mairie du XVIIIe arrondissement de Paris en janvier 1936 avec Pierre, Paul Hertzog. Avec lui, elle fut membre de la Centrale sanitaire internationale et à ce titre ils furent présents sur le Winnipeg, bateau de France Navigation, qui convoya des réfugiés espagnols au Chili. Le couple fut arrêté à son retour en France fin décembre 1940, emprisonné au Fort du Hâ, à Bordeaux.La soeur de Marcelle Hertzog, Marie-Louise Jacquier, organisa leur défense avec Maître Moro-Giafferi et obtint leur non lieu.

Elle soutint sa thèse sur la tuberculose en 1939 et travailla comme médecin généraliste puis comme pédiatre.

Militante de l’Union des femmes françaises (UFF), conseillère municipale de Suresnes de 1945 à 1951, députée de la Seine de 1946 à 1951, elle siégea à la Commission de la famille, de la population et de la santé publique et fut particulièrement active dans les débats sur les questions de santé. Elle se représenta en 1951 et en 1956, sans succès.

Elle se consacra à la médecine et à la mémoire de son père publiant un livre sur lui (Regards sur la vie de Marcel Cachin, Paris, Éditions sociales, 1980) et facilitant la travail de Denis Peschanski pour la publication des Carnets de Marcel Cachin.

Elle fut membre du Parti communiste jusqu’en 1982.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article89347, notice HERTZOG Marcelle, Marguerite, Sylvie, version mise en ligne le 27 septembre 2010, dernière modification le 22 novembre 2021.

SOURCES : État civil. — Le Monde, 24 avril 1998.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément