GRILLY Philéas [GRILLY Philéas, Lucien]

Par Julien Cahon

Né le 12 avril 1890 à Feuquières-en-Vimeu (Somme), mort le 3 octobre 1976 à Feuquières-en-Vimeu (Somme) ; serrurier ; militant communiste de la Somme ; résistant ; secrétaire du comité des chômeurs de Feuquières-en-Vimeu (1934), secrétaire de la section PCF de Feuquières-en-Vimeu ; candidat aux élections cantonales de 1945, 1949 et 1955 ; conseiller municipal de Feuquières-en-Vimeu (1925-1929), maire de Feuquières-en-Vimeu (1940 et 1944-1945), adjoint au maire de Feuquières-en-Vimeu (1959-1965).

Originaire de Feuquières-en-Vimeu, issu d’une famille estimée, Philéas Grilly était le fils de Guillaume Bruat Belmire Grilly, ouvrier serrurier, et de Virgine Clémence Fouquet, ouvrière serrurière. Serrurier à son tour, Philéas Grilly fut initié par son père et poursuivit sa formation à l’école nationale professionnelle d’Armentières, qu’il intégra en 1904 ou 1905. Philéas Grilly exerça avec passion ce métier dont il était un spécialiste, notamment dans le mécanisme des serrures à pompes. Demeurant à Feuquières-en-Vimeu (Somme), il travailla comme serrurier dans plusieurs usines du Vimeu, centre industriel spécialisé dans ce domaine, puis comme ouvrier à domicile. Il se maria le 19 juin 1911 avec Charlotte Adèle Decayeux, et était père de six enfants,
Combattant de la Première Guerre mondiale, militant du Parti communiste de la Somme, Philéas Grilly fut conseiller municipal de Feuquières-en-Vimeu de 1925 à 1929, puis il assuma les fonctions de maire en 1938-1939 d’après L’éclaireur du Vimeu, du 22 janvier 1939 au 23 octobre 1939 d’après la mairie de Feuquières. Il fut, en 1934, secrétaire du comité des chômeurs de Feuquières-en-Vimeu.

En 1940, fidèle à son engagement, il est déchu de son mandat, comme tous les élus n’ayant pas renié leur engagement au PCF. Résistant FTP, il cacha notamment des Sénégalais à son domicile, mais fut emprisonné sous l’occupation allemande.

Philéas Grilly retrouva son fauteuil de maire de Feuquières en 1944-1945, où il avait été nommé à la libération. Candidat aux élections municipales en 1947, il emmenait la « liste d’union républicaine et résistante présentée par le PCF » mais ne fut pas réélu. En 1959, prenant de nouveau la tête de la liste communiste « d’union ouvrière et démocratique », il fut élu et devint adjoint du maire socialiste SFIO Léonce Basse, jusqu’en 1965. Philéas Grilly fut également candidat aux élections cantonales de 1945, 1949 et 1955 dans le canton de Moyenneville, mais il fut à chaque fois battu par le candidat de la SFIO Edouard Delozières, dès le premier tour et très nettement en 1945, par 2353 voix contre 914 (sur 3779 exprimés), au second tour en 1949 où il recueille 693 voix (sur 4394 exprimés) soit 158 voix de moins qu’au premier tour, devancé par Edouard Delozières (1868 voix) et Amédée Tellier (1755 voix), et en 1955, il se retire après le premier tour où il avait totalisé 833 voix (sur 4034 exprimés).

Secrétaire de la section PCF de Feuquières-en-Vimeu à partir de 1945, Philéas Grilly organisait les réunions chez lui. Diffuseur de tracts et de l’Humanité-dimanche, porteur de bulletins, il côtoya entre autres Michel Couillet*.
Il mourut âgé de 86 ans. Il eut des obsèques civiles et fut inhumé au cimetière de sa commune natale. Il était titulaire d’un diplôme décerné par le comité militaire national des FTPF.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article89382, notice GRILLY Philéas [GRILLY Philéas, Lucien] par Julien Cahon, version mise en ligne le 28 septembre 2010, dernière modification le 28 septembre 2010.

Par Julien Cahon

SOURCES : Arch. Dép. Somme, 21W349, 23W74, 1471W16 — Le travailleur de la Somme, 1945-1976. — Renseignements fournis par la mairie de Feuquières-en-Vimeu. — Renseignements fournis à l’auteur par le petit-fils de Philéas Grilly — Notice DBMOF, par Yves Le Maner.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément