FAURE

Par Claude Pennetier

Militant communiste du Lot-et-Garonne ; élève de l’ELI.

Faure faisait partir du secteur jeune de la promotion 1935 –1937 de l’ELI. Il était évalué de la manière suivante : « académique : bon : politique : bon ; social : bon : liaison masse : très bonne. Défaut : timidité ; qualités particulières : agitation, rédaction ; organisation ».

Sans doute s’agit-il d’un pseudonyme. Il n’y a pas de Faure dans les dossiers personnels du Komintern.

Le seul Faure, militant communiste connu du Lot-et-Garonne est Clovis Faure,
né le 15 avril 1910 à Romestaing (Lot-et-Garonne), fils d’agriculteurs, volontaire en Espagne républicaine du 8 mai au 12 décembre 1938 et appartint à la compagnie de mitrailleurs du 3e bataillon de la 14e Brigade internationale ; il fut blessé à l’épaule gauche. Sous l’occupation allemande, Clovis Faure fut déporté. Il mourut à Perpignan (Pyrénées-Orientales) le 30 avril 1979.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article89405, notice FAURE par Claude Pennetier, version mise en ligne le 29 septembre 2010, dernière modification le 29 septembre 2010.

Par Claude Pennetier

SOURCES : RGASPI 517 1 1113. 1. — Arch. AVER. — État civil de Romestaing. — Note de Sylvain Boulouque.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément