GEORGES Daniel, Léon, Paul (version DBK)

Né le 9 octobre 1911 à Chanteloup-les-Vignes (Seine-et-Oise), mort le 25 mars 1994 à Montreuil-sous-Bois (Seine-Saint-Denis)  ; élève de l’ELI ; volontaire en Espagne républicaine ; maire des Lilas (Seine-Seine-Saint-Denis) de 1945 à 1947.

RGASPI

Daniel Georges, militant communiste, était le fils de Félix Georges et le frère de Pierre Georges dit Colonel Fabien. Membre des Jeunesses communistes en 1928 et du Parti communiste en 1934. Il fut élève de l’ELI de septembre 1931 à janvier 1933.

Comme son frère, il alla combattre en Espagne auprès des républicains de février 1937 à novembre 1938. Il fut commissaire de compagnie au bataillon « Henri Barbusse » de la 14e Brigade internationale.

Envoyé à Moscou, il revint en France au début de la guerre en janvier 1942 en compagnie de Raymond Guyot et de Francine Fromont.

Il participa à la vie clandestine du Parti communiste dans le Gard et les Bouches-du-Rhône et fut l’un des acteurs de la Libération de Marseille.

Il fut maire des Lilas de 1945 à 1947, secrétaire du PCF dans cette ville puis à Saint-Mandé. Désigné par le groupe communiste de l’Assemblée nationale, il siégea à l’Assemblée de l’Union française de 1949 à 1952.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article89419, notice GEORGES Daniel, Léon, Paul (version DBK), version mise en ligne le 29 septembre 2010, dernière modification le 16 septembre 2019.

SOURCES : Biographisches Handbuch zur Geschichte des Kommunistischen Internationale, op. cit. — RGASPI, 495/270/1864 ; 495/270/5817. — Arch. AVER. — Cahiers de l’Institut Maurice Thorez, n°5, octobre-novembre 1973. — Crémieux-Brilhac, Prisonniers de la liberté, op. cit.. — Journal de Dimitrov, op. cit..

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément