GIRAUD Georgette, Léonie [née PARCÉJOUX Georgette, GIRAUD après reconnaissance, épouse BARBÉ Georgette]

Par Claude Pennetier

Née le 3 novembre 1909 à Maisonnisses (Creuse), morte le 23 juin 1992 à Paris (XIVe arr.) ; sténo-dactylo ; élève française de l’ELI en 1932.

Fille d’Hortense Parcéjoux, sans profession, reconnue en décembre 1910 par Émile Giraud, maçon, futur conseiller municipal communiste d’Ivry-sur-Seine, Georgette Giraud suivit l’école primaire jusqu’à douze ans et obtint le CEP. Elle fréquenta les pupilles communistes.

Sténo-dactylo,membre du PC depuis 1930 après avoir été aux JC, elle fut associée à l’appareil illégal.

Georgette Giraud passa à l’ELI en 1932 avec son compagnon Henri Barbé, ancien secrétaire général du Parti communiste, au titre de la rééducation politique. Arrivée à Moscou en janvier 1932, elle revint en France avec Barbé en octobre 1932 et se maria avec lui le 24 juin 1933 à Saint-Denis.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article89421, notice GIRAUD Georgette, Léonie [née PARCÉJOUX Georgette, GIRAUD après reconnaissance, épouse BARBÉ Georgette] par Claude Pennetier, version mise en ligne le 29 septembre 2010, dernière modification le 24 mai 2013.

Par Claude Pennetier

SOURCES : RGASPI, 495 270 3762. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément