KALMANN Kogan. Pseudonyme à l’ELI : DUPONT Jean

Par Claude Pennetier

Né le 24 décembre 1897 à Akerman (?) en Bessarabie ; maçon ; militant communiste de Nancy ; élève de l’ELI en 1931.

Après avoit suivi l’école primaire en Bessarabie, Kogan Kalmann travailla comme typographe. Mobilisé en 1915, il fut blessé deux fois. Il revint en Bessarabie en 1918 et travailla pour un journal révolutionnaire. Son arrestation pendant le procès « des 108 » fut suivie d’un séjour en prison. Menacé par la répression après sa libération, il partit en Palestine en 1925, adhéra aussitôt au Parti communiste palestinien et travailla dans l’appareil illégal et dans la ccomposition typographique de la presse clandestine. En 1927, le PCP l’envoya en Syrie d’où il fut expulsé l’année suivant. En 1929, les autorités britanniques l’expulsèrent à leur tour de Palestine.

Il était marié en Bessarabie et père d’une fille qui vécut à Léningrad.
Arrivé en France, ouvrier du bâtiment à Nancy, domicilié 105, grande rue, il milita dans la cellule n° 4 jusqu’à son départ à Moscou, pour suivre les cours de l’ELI, vers août 1931. Il se reconnandait de deux militants présents à Moscou : Nadab, élève de l’École d’Orient et Averbouch, alors domicilié à l’hôtel Lux.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article89440, notice KALMANN Kogan. Pseudonyme à l'ELI : DUPONT Jean par Claude Pennetier, version mise en ligne le 29 septembre 2010, dernière modification le 29 septembre 2010.

Par Claude Pennetier

SOURCE : RGASPI, 495 270 7348 : documents en russe traduits par Macha Tournié.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément