SENEZ Albert. Pseudonyme à l’ELI : LENOIR Jules

Par Yves Le Maner, Claude Pennetier

Né le 29 décembre 1901 à Lourches (Nord), mort le 5 juillet 1968 à Marseille (Bouches-du-Rhône) ; ouvrier mineur ; élève de l’École léniniste internationale en 1935-1936.

Albert Senez rejoignit les rangs du Parti communiste et de la CGTU lors des scissions de 1921-1922. Il ne parvint jamais à se faire élire délégué mineur de la fosse Schneider des mines d’Anzin, ayant chaque fois comme adversaire Kléber Legay, leader des mineurs confédérés du Nord. Cependant, ses grandes qualités de militant furent rapidement reconnues et il fut élu secrétaire du syndicat unitaire des mineurs du bassin d’Anzin au début des années trente. À la veille de la réunification, ce syndicat regroupait près de 2 400 adhérents. Secrétaire de la cellule locale de Lourches depuis plusieurs années, Senez fut chargé, en 1934, de constituer le rayon de Lourches afin de regrouper les cellules de la vallée de l’Escaut en amont de Denain.

Permanent syndical en 1934, Albert Senez fut élève de l’École léniniste internationale du 28 septembre 1935 au 15 janvier 1937, sous le nom de Jules Lenoir et le numéro 4542. Le 1er octobre 1935, il reconnut avoir pris connaissance des règles de conspiration et s’engagea à les suivre. Curieusement, deux documents en russe établis pour son départ donnent des informations biographiques fausses : si l’état civil est conforme, le document le fait adhérer aux Jeunesses communistes en 1929-1930 (à 28 ans !) et au Parti en 1932. Il habitait dans les locaux de l’ELI écrit Kirsanova, directrice de l’École.
Albert Senez s’engagea dans les Brigades internationales et partit combattre en Espagne début 1937 comme Georges Wallers (voir ce nom), de la même promotion. Pendant la guerre civile, il fit la connaissance d’une jeune militante communiste de Marseille et, à son retour en France en 1939, il s’installa définitivement dans les Bouches-du-Rhône.

Senez mourut le 5 juillet 1968 à Marseille.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article89502, notice SENEZ Albert. Pseudonyme à l'ELI : LENOIR Jules par Yves Le Maner, Claude Pennetier, version mise en ligne le 30 septembre 2010, dernière modification le 30 septembre 2010.

Par Yves Le Maner, Claude Pennetier

SOURCES : RGASPI, 495 270 1745 : note de Kraevski, du service des cadres de l’IC ; décision de Titkine ; note à Muller. — Arch. Nat. F7/13129. — Arch. Dép. Nord, M 154/279. — Hugo Iéria, Les Militants ouvriers du Valenciennois de 1919 à 1939, Mémoire de Maîtrise, Lille III, 1974.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément