THELLIER René, Léon

Par Louis Botella

Né le 18 juillet 1919 à Amiens (Somme), mort le 14 août 2016 à Saint-Martin (Charente-Maritime) ; ouvrier professionnel ; trésorier du syndicat des cheminots FO d’Amiens-Longueau (1948-1973) ; membre du comité technique national Ouvriers des dépôts (1966-1973).

Fils d’un cheminot travaillant en gare de Chantilly (Oise), René Thellier, adopté par la Nation, entra au dépôt de Longueau en avril 1943 après sa démobilisation de l’armée. Membre de la CGT, afin de réagir contre l’influence grandissante du Parti communiste sur cette organisation, il constitua et anima avec Michel Riquier les groupes socialistes d’entreprise (GSE) mis en place dans la région amiénoise. Il participa, en juillet 1947, à la création du Comité d’action syndicaliste (CAS) puis, en janvier 1948, avec Michel Riquier et Albert Bayard, du syndicat des cheminots d’Amiens-Longueau. Il en fut son trésorier de 1948 à 1973. Il participa également au congrès constitutif de la confédération CGT-FO en avril 1948.
Il assista aux conférences nationales de la branche professionnelle Ouvriers des dépôts à partir de 1949. Il siégea au comité technique national Matériel et Traction, en remplacement d’Albert Bayard, en qualité de secrétaire de la section régionale du Nord, de mars 1966 jusqu’au congrès fédéral de 1973. Lors du congrès de l’Union Nord, en mai 1954, il fut élu membre du conseil national et conserva ce mandat jusqu’en 1972. De novembre 1974 à mars 1980, il fut le responsable de la section des retraités au sein du syndicat d’Amiens-Longueau.
Marié en octobre 1943 à Amiens avec Ginette Léravillé, il eut une fille qui est employée à la Sécurité sociale, et deux fils qui sont respectivement inspecteur du travail et cheminot.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article8951, notice THELLIER René, Léon par Louis Botella, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 1er juillet 2020.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Fédération CGT-FO des cheminots. — Le Rail syndicaliste. — Compte rendu du congrès confédéral FO de 1948. — Notes de Marie-Louise Goergen et de François Roséano. — Informations transmises par René Thellier. — État civil. — Site Internet : deces.matchid.io.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément