LALOY Honoré, Joseph, Louis, dit Léo

Par Jacques Girault, Jean-Marie Guillon

Né le 5 décembre 1903 à Toulon (Var), mort le 20 juillet 1962 à Marseille (Bouches-du-Rhône) ; ouvrier imprimeur ; militant socialiste SFIO du Var.

Fils d’un ouvrier de l’Arsenal maritime, Honoré Laloy se maria dans la commune en juillet 1923. Ouvrier imprimeur à Saint-Tropez (Var), il fut un des plus actifs militants socialistes SFIO de cette commune sous le Front populaire.

Arrêté le 5 mai 1942, avec les communistes Noël Grangeon et Bathélémy Orla, la police trouva, au cours d’une perquisition à son domicile, des tracts et des journaux communistes. Écroué à la prison maritime de Toulon pour atteinte à la sûreté intérieure de l’État, le 20 mai, puis mis en liberté provisoire le 16 juin, il fut acquitté le 22 juillet. Il figurait sur une liste, datée du 27 septembre 1943, que possédaient les autorités allemandes. Membre de l’Armée secrète au début de 1944, il fit partie du comité local de Libération qui se transforma en délégation municipale en octobre 1944. Il fut candidat aux élections municipales du 29 avril 1945 sur la liste républicaine-socialiste, animée par des militants socialistes SFIO.

Honoré Laloy s’était remarié à Toulon en mai 1940.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article89590, notice LALOY Honoré, Joseph, Louis, dit Léo par Jacques Girault, Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 6 octobre 2010, dernière modification le 26 juin 2011.

Par Jacques Girault, Jean-Marie Guillon

SOURCES : Arch. Dép. Var, 18 M 86, 18 M 96, 18 M 101, 3 Z 4 30, Cabinet. — Registre de la prison maritime de Toulon. — Presse locale et sources orales.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément