JOLY Yvette, Andrée, Claire

Par Jacques Girault

Née le 30 juin 1937 à Saint-Claude (Jura) ; institutrice ; militante communiste dans le Jura.

Ses parents étaient communistes. Son père, était électricien et fut conseiller municipal de Saint-Claude pendant deux mandats. Yvette Joly entra à l’École normale d’institutrices de Lons-le-Saunier (Jura) au milieu des années 1950 et adhéra au Syndicat national des instituteurs en octobre 1956. Elle fut nommée institutrice à Saint-Claude puis devint psychologue scolaire à la fin des années 1960.

Yvette Joly adhéra au Parti communiste français en décembre 1962. Secrétaire de sa cellule, membre du comité puis du bureau en 1964 de la section communiste de Saint-Claude, membre du secrétariat de la section communiste au milieu des années 1970, elle entra au comité de la fédération communiste du Jura en 1964, au bureau fédéral en 1965. En 1968, la conférence fédérale le maintint seulement au comité fédéral car il fallait réduire le nombre des enseignants dans la direction fédérale. Elle y resta jusqu’en 1976. Elle suivait plus particulièrement les questions des jeunes puis des femmes, militant par ailleurs à l’Union des femmes françaises.

Yvette Joly figurait en septième position sur la liste "d’union pour une gestion municipale sociale, moderne et démocratique" pour les élections municipales de 1971. Pour celles de 1977, elle était en troisième position des candidats communistes.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article89592, notice JOLY Yvette, Andrée, Claire par Jacques Girault, version mise en ligne le 6 octobre 2010, dernière modification le 28 juin 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Archives du comité national du PCF.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément