CABANNES Raphaël ou Michel

Par Jean-Pierre Besse

Né le 31 mai 1898 à Agme (Lot-et-Garonne) ; militant communiste du Lot-et-Garonne ; déporté.

En 1938, Raphaël Cabannes était secrétaire de la section de l’ARAC de Miramont-de-Guyenne (Lot-et-Garonne). Il participa à la reconstitution clandestine du Parti. Arrêté, il fut condamné le 18 septembre 1941 à dix ans de travaux forcés par la section spéciale pour propagande communiste. Interné à la Centrale d’Eysses, il fut après l’insurrection transféré au camp de Royallieu à Compiègne puis déporté à Dachau le 18 juin 1944. Il revint des camps.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article89740, notice CABANNES Raphaël ou Michel par Jean-Pierre Besse, version mise en ligne le 17 octobre 2010, dernière modification le 17 octobre 2010.

Par Jean-Pierre Besse

SOURCES : Le Travailleur du Sud-Ouest, 1er janvier 1938.— La Fondation pour la mémoire de la déportation, Le livre mémorial…op.cit.—Amicale des anciens détenus patriotes de la centrale d’Eysses, Le Bataillon d’Eysses, 1962. — Amis si tu tombes, Les communistes du Lot-et-Garonne dans la Résistance, 1986.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément