JOUSSOT Daniel, Henri, Marcel

Par Jacques Girault

Né 13 septembre 1939 à Romilly-sur-Seine (Aube), mort le 29 octobre 1989 à Romilly-sur-Seine (Aube) ; instituteur ; militant communiste dans l’Aube, adjoint au maire de Romilly.

Ses parents étaient communistes, son père meunier. Daniel Joussot obtint le baccalauréat « sciences expérimentales » et devint instituteur au collège d’enseignement général puis à l’école de garçons des Fontaines à Romilly. Il adhéra au Syndicat national des instituteurs en septembre 1958.

Il se maria en avril 1962 à Romilly avec Evelyne Duplain, employée de bureau, militante communiste, fille d’un professeur de collège d’enseignement technique et d’une assistante dentaire. Le couple eut deux enfants.

Daniel Joussot adhéra au Parti communiste français à Romilly, en juin 1960. L’année suivante, il était membre du bureau de la section communiste. Parallèlement, secrétaire du cercle de la jeunesse communiste, il pouvait devenir secrétaire de la fédération des JC selon la fédération communiste. Il anima par la suite des écoles du PCF, des fêtes de la jeunesse, un club de jeunes.

Il participa au stage central organisé par le PCF pour les instituteurs communistes (27 août- 9 septembre 1961) puis à une école centrale en juillet 1962. Il animait le Comité de la paix des enseignants de Romilly en 1963. Il entra au comité de la fédération communiste en 1962. A partir de 1965, il faisait partie du comité de rédaction chargé des pages départementales pour l’hebdomadaire communiste régional, La Dépêche de l’Aube, insérées dansl’Humanité-Dimanche jusqu’en 1967 puis devenu bi-hebdomadaire et indépendant.

Daniel Joussot fut élu conseiller municipal de Romilly en 1965 et devint adjoint au maire communiste Maurice Camuset à partir de 1969.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article89811, notice JOUSSOT Daniel, Henri, Marcel par Jacques Girault, version mise en ligne le 20 octobre 2010, dernière modification le 12 juin 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Mairie de Romilly. — Archives du Comité national du PCF. — Notes de Jean Lefevre.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément