CHIÈZE Robert

Fils de Chièze Auguste conseiller municipal radical socialiste de Tulle en 1939.

Ouvrier à la Manufacture d’armes de Tulle (Corrèze), Robert Chièze était, en 1936, secrétaire adjoint de la Fédération communiste de Corrèze dont le secrétaire était Chirin*. Chièze participa à la grève du 30 novembre 1938 et fut renvoyé de la Manufacture mais réintégré quelque temps plus tard.

En 1937-1938, Chièze fut secrétaire adjoint avec Plas de l’UD-CGT (voir Molinié*) et, en 1939, il exerça la même fonction avec Madame Magrand (voir Goudoux*).

En 1949, un nommé Cheize était secrétaire du syndicat des employés de chemin de fer de la Corrèze et membre de la CA de l’UD. I Parenté malgré la différence d’orthographe ? Il s’agit de Maurice Cheize, cheminot de Tulle, sympathisant communiste, ancien mutin de Tiraspol, en correspondance avec André Marty. en avril 1949.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article89855, notice CHIÈZE Robert, version mise en ligne le 26 octobre 2010, dernière modification le 4 octobre 2018.

SOURCE : Ph. Hanen, Le PC et la SFIO en Corrèze, (1934-1939), Mémoire de Maîtrise, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément