INCHERMAN (INCHIERMANN ou INGHERMANN)

En 1934, Incherman, secrétaire des smilleurs (tailleurs) de pierre, fit partie de ceux qui signèrent l’appel à la grève le 12 février. Serait-ce le même Incherman élu, à la commission administrative de l’Union départementale de la CGT des Bouches-du-Rhône, lors du congrès départemental de juin 1938 ?

D’après les listes électorales de Marseille de 1935 et 1937, il pourrait s’agir de Jacques, André Incherman, né à Marseille le 5 octobre 1897, métallurgiste ou bien de René Incherman, né aussi à Marseille le 5 septembre 1907, mécanicien ou bien encore de Giovanni Incherman, né au Piémont (Italie) le 21 août 1881, tailleur de pierre qui demeurait à la même adresse que René, 12, rue des Fiacres, mais qui était rayé des listes électorales de 1935.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article89949, notice INCHERMAN (INCHIERMANN ou INGHERMANN) , version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 2 novembre 2010.

SOURCES : Le Petit Provençal, 10 février 1934. — Le Midi syndicaliste, 20 juillet 1938. — Renseignements recueillis par A. Olivesi.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément