ISTRIA Étienne, Jean-Marie, François

Par Jacques Girault

né le 26 juillet 1914 à La Seyne (Var), mort le 27 mai 1998 à Toulon (Var) ; militant socialiste SFIO du Var.

Le père d’Étienne et de Paul Istria*, veuf puis remarié, travaillait aux Forges et chantiers de la Méditerranée comme mécanicien et assurait la vice-présidence du comité électoral SFIO lors de l’élection municipale de 1935.

Étienne Istria entra comme aide à la Pyrotechnie (Arsenal maritime, direction de l’Artillerie navale), le 28 novembre 1933, et fut affecté au laboratoire de chimie générale. Membre du Parti socialiste SFIO, il fut arrêté le 8 août 1935, lors des manifestations à Toulon, pour refus de circuler, et condamné à cinq francs d’amende et à trois jours de contrainte. Il subit en outre une peine de trois jours de réduction de salaire horaire de dix centimes. En effet, sa photographie avait été largement reproduite dans la presse (Le Petit Provençal, Excelsior, L’Illustration, Vu). Il était sous les drapeaux dans un bataillon d’ouvriers artificiers à Aubervilliers (Seine, Seine-Saint-Denis) en 1936. Il se maria à Toulon en novembre 1941.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article89999, notice ISTRIA Étienne, Jean-Marie, François par Jacques Girault, version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 4 mars 2013.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Dép. Var, 2 M 7.35.3, 4 M 49.4.3, 4 M 59.2, 4 M 59.3, 16 M 37, 18 M 97. — Arch. Troisième région mar., 2 A4 138. — Arch. Com. La Seyne. — Arch. Jean Charlot Centre d’histoire sociale du XXeme siècle). — Arch. Jacques Toesca.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément